LA SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE

 

Un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être

La Sophrologie  est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

Elle se fonde sur l’observation et l’étude de la conscience, de la perception corporelle et de la relation corps-esprit, ainsi que leur influence sur le mode de vie.

Son objectif est d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, dans le champ professionnel comme personnel, ainsi que de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.

La pratique régulière de la Sophrologie  avec un professionnel puis de façon autonome permet ainsi à chacun d’optimiser ses capacités et son efficacité au quotidien.

Les principes

Les quatre principes fondamentaux de la Sophrologie, constituent l’essence même de la conscience sophronique et guident l’action du sophrologue et de ses élèves.

Le principe d’action positive

Toute action positive sur une partie de la conscience se répercute positivement sur la totalité de l’Être. Toutes les techniques de la Sophrologie Caycédienne respectent ce principe, si bien qu’on peut affirmer qu’elle est l’école du positif de l’être. Les techniques renforcent et dynamisent les structures positives de la conscience par l’intermédiaire des sensations, sentiments, souvenirs, ainsi que des attitudes positives envers soi-même et envers son existence. La répétition du positif amène à développer des habitudes, des valeurs qui renforcent l’harmonie de la conscience.

Le schéma corporel

Ce concept est à la base du travail sophrologique. En Sophrologie Caycédienne, le schéma corporel représente beaucoup plus que l’idée que chacun se fait de son propre corps.

Au fur et à mesure de son entraînement dans les douze degrés de la Méthode Alfonso Caycedo®, la personne perçoit peu à peu son corps à des niveaux de plus en plus profonds : au départ, elle apprend à percevoir la forme et le mouvement de celui-ci ; plus tard, elle développera une prise de conscience de ses sensations et de ses perceptions.

La perception du corps se transforme en expérience de la corporalité dans laquelle se manifestent les émotions, les sentiments et les valeurs qui vont se projeter dans l’existence. L’intégration de ce nouveau schéma corporel conduit à la consolidation de l’équilibre corps/esprit, à avoir une meilleure relation avec soi-même, et à se comporter plus sereinement dans la vie.

Le principe de réalité objective

Ce principe fait référence à deux aspects fondamentaux :

  • Le sophrologue caycédien se doit de continuer à pratiquer les techniques sophrologiques, afin de maintenir un état de conscience équilibré et serein et continuer à découvrir sa propre conscience ; il pourra ainsi transmettre de façon cohérente tout ce qu’il recommande à ses sophronisants.

  • Le sophrologue devra pratiquer la Sophrologie Caycédienne, en accord avec sa formation professionnelle et ses diplômes ; il ne pourra en aucune façon mener des thérapies sans une formation professionnelle adéquate.

L’adaptabilité

Toutes les techniques et théories qui composent la Méthode Alfonso Caycedo® doivent s’adapter à la réalité des clients, patients ou élèves qui la pratiquent, et non l’inverse.

Les piliers

La Sophrologie apporte de nouveaux concepts relatifs au développement de la conscience humaine, basés sur :

Une épistémologie claire et cohérente

Pour expliquer les théories et hypothèses émises pour l’étude de la conscience humaine. Les principes théoriques qui nourrissent la Méthodologie ont été conçus par le Dr. Caycedo dès 1960 et tout au long des dernières cinquante années. Ils sont basés sur la recherche phénoménologique existentielle.

Une méthodologie propre

Pour la mise en pratique de la Méthode Alfonso Caycedo® qui se compose de trois éléments fondamentaux :

  • La Relaxation Dynamique de Caycedo (RDC) qui comprend douze degrés, regroupés en trois cycles (fondamental, radical et existentiel) de quatre degrés chacun, ainsi que des techniques spécifiques.

  • L'Entrainement Sophrologique Caycédien (ESC) qui est l’ensemble des techniques présentées sous la forme de protocoles et proposées par le sophrologue caycédien dans le but de s’adapter aux besoins de chaque personne en fonction de sa situation. 

  • La Sophro Analyse Vivantielle de Caycedo (SAVC). Au terme de chaque entraînement, le sophrologue invite le sophronisant à exprimer de manière écrite ou verbale, par le biais d’une « phénodescription », tous les aspects positifs sur lesquels s’est portée son attention pendant la séance. Le sophrologue l’écoute, en fait l’analyse et à partir de là, orientera son entraînement. 

Une sémantique dédiée

Qui donne à la Sophrologie Caycédienne un vocabulaire propre et spécifique. Toute discipline professionnelle (médicale, juridique, philosophique…) dispose d’une terminologie spécifique, une sémantique propre, qui permet à ses membres de parler le même langage et de se comprendre.

 

 

Qu'est-ce qu'un sophrologue caycédien ?

Le sophrologue caycédien est un praticien qui accompagne des personnes en individuel ou en groupe pour leur apprendre à optimiser leurs capacités et/ou à s’adapter aux différentes situations auxquelles ils ont à faire face durant leur existence.

 

Pour ce faire et dans le cadre d’une relation de confiance et d’aide, il s’appuie sur la pratique et la théorie de la Sophrologie Caycédienne, centrées sur le concept de conscience.

L’enseignement du Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne (MSSC) est assuré en Europe par Sofrocay® depuis 1988 et est la seule formation permettant l’exercice de la Sophrologie Caycédienne.

Le Sophrologue Caycédien est donc titulaire du titre de « Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne » (titre privé andorran). Ce titre est délivré par Sofrocay à toute personne ayant terminé avec succès les trois cycles de la formation.

Les différents champs d’application

Le sophrologue caycédien du champ d’application médical et para-médical :

Selon sa capacité à établir un diagnostic (médecin, psychologue clinique, kinésithérapeute, etc.) le praticien pourra, en fonction de son titre universitaire, appliquer la sophrologie soit comme thérapie complémentaire soit comme thérapie unique.

Le sophrologue caycédien du champ d’application social, éducatif et sportif (ou socio-prophylactique) :

Selon sa formation (enseignant, moniteur de sport, coach sportif, etc.), il pourra appliquer la sophrologie à des problématiques liées à l’enseignement ou au sport et ce pour des publics de tout âge et de tout niveau.

Le sophrologue caycédien du champ d’application préventif :

Le sophrologue caycédien spécialisé dans ce domaine applique la Sophrologie Caycédienne à la gestion du stress, au bien-être et au développement personnel ou à l’amélioration de la performance dans des contextes tels que l’entreprise, les organisations, les métiers de la création, etc.

Il accompagne les personnes souhaitant trouver dans la sophrologie un ensemble de techniques et une hygiène de vie leur permettant d'améliorer et d’affronter de façon sereine le stress de la vie quotidienne et/ou professionnelle. 

Il n’est pas habilité à établir un diagnostic médical et ne traite pas les maladies, néanmoins, le sophrologue caycédien peut accompagner une personne souffrant d'une pathologie en complément d'un traitement et d'un suivi fait par un médecin et en collaboration avec celui-ci. En cas de doute sur le caractère pathologique de la situation d’une personne le consultant, il l’orientera vers un praticien dûment formé.

Comment travaille-t-il ?

Le Sophrologue Caycédien travaille en cohérence avec sa réalité objective, dans les domaines de la santé, de l’éducation, du sport ou du développement personnel/gestion du stress.

Lors de la première visite, le sophrologue explique les concepts de base de la Sophrologie et met en pratique une première technique de base, soit la « respiration diaphragmatique » (abdominale) ou la Sophronisation de Base (SB).

La SB est une technique de relaxation permettant de centrer notre attention sur notre corps pour ainsi prendre conscience de notre monde intérieur, de nos sentiments, nos pensées, notre état de stress, de nervosité, ou émotionnel.

Chaque séance suivante débute par un retour sur la technique étudiée lors du rendez-vous précédent et pratiquée entre les deux séances afin d’évaluer l’impact ressenti par le patient dans sa vie quotidienne. Cette analyse vivantielle permet au sophrologue d’orienter la personne dans sa pratique et d’adapter une nouvelle technique spécifiquement orientée vers les besoins du client.

Source : site wwwsofrocay.com

2018 sophrologie pays basque     

Téléphone : 06 88 07 76 66          Email: corinne@sophrologiepaysbasque.com

337 rue de la Gare  BIDART 64210

  • facebook sophrologie pays basque